Football : le PSG engrange un sixième titre national consécutif sans forcer


Un écart de niveau conséquent entre le champion en titre et son dauphin

Paris conserve l'aisance de la fin de saison passée

Le Paris Saint-Germain a remporté hier à Montréal son troisième trophée des champions à la suite après ceux de 2013 et de 2014. C’est également son sixième titre national consécutif depuis mai 2014 (2 championnats, 1 Coupe de France, 1 Coupe de la Ligue et donc 2 trophées des champions). Les Parisiens ont facilement dominé les Lyonnais sur le score de 2 à 0 devant les 20 000 spectateurs présents en terre québécoise.

Au-delà de cette série en cours, la performance d’hier a mis en évidence, dans des proportions parfois gênantes, l’écart qui sépare actuellement les champions de France de leurs dauphins de la saison passée. Il s’agissait pourtant de l’adversaire le plus consistant que le football français pouvait proposer au PSG. Au printemps dernier, la jeunesse lyonnaise avait tenu la dragée haute aux Parisiens avant de céder dans le sprint final.

Trop fort pour Lyon, Paris plie rapidement le match

Cavani a inscrit le second but

Le PSG est le grand favori du prochain championnat, et l’impression laissée à Montréal renforce ce statut. Les Lyonnais y ont cru en tout début de match, mais leurs frappes non cadrées n’ont pas inquiété Kevin Trapp. Les Parisiens ont vite accéléré pour ouvrir le score à la 11e minute par Serge Aurier. Sur un coup franc de Lucas, David Luiz adressait un centre tendu que reprenait victorieusement l’Ivoirien. À la 17e minute, Cavani reprenait un tir puissant d’Ibrahimovic repoussé par Lopes pour doubler la mise.

La partie était pliée, les Lyonnais devenant spectateurs du jeu de passe parisien. Cavani aurait pu s’offrir un doublé à la 35e sur une erreur de Beauvue et Lopes se montrait décisif sur une Madjer acrobatique d’Ibrahimovic. Le Suédois manquera deux autres occasions d’alourdir la marque. Sans Pastore, Motta et Di Maria qui devrait s’engager avec le PSG ces prochains jours, Paris a affiché de l’aisance, la même qu’en fin de saison dernière. De bon augure pour le club parisien avant l’entame du championnat vendredi prochain face au LOSC.

 
Source de la photo : www.eurosport.fr