Contraceptif : Le spray au latex remplacera-t-il le préservatif ?


Le préservatif est indispensable mais il n’est pas toujours très confortable. C’est en partant de ce constat que Michel Chu, une inventrice américaine a décidé de tenter de révolutionner le monde du contraceptif en développant un spray au latex. Baptisé Girlplay ce préservatif ne s’enfile pas mais il se pulvérise.

Le contraceptif du futur ?

Décidément 2015 sera l’année de la modernisation du préservatif. Après la capote qui diffuse du viagra pour garder de l’énergie ou encore le condom qui change de couleur au contact d’une MST, c’est désormais le préservatif sous forme de spray qui fait son apparition. D’après son inventrice, il sera une alternative bien plus confortable au préservatif traditionnel qui ne ravi pas toujours les utilisateurs.

Il suffira donc de pulvérisr une fine couche de latex sur le pénis de monsieur à l’aide de la bombe aérosol. En moyenne un homme passe 3 minutes à enfiler un préservatif, cette méthode devrait permettre de gagner un peu de temps.

Quelle fiabilité ?

L’idée n’est pas réellement nouvelle, en 2008 un scientifique allemande du nom de Jan Vinzenz Krause avait proposé un projet relativement identique. Malheureusement le latex mettait beaucoup de temps à sécher et le couple avait largement le temps de s’endormir pendant l’attente interminable.

Michel Chu promet que le séchage sera désormais très rapide, et clame que « l’industrie du préservatif a besoin de fraîcheur ». Le projet n’est qu’au stade de prototype pour l’instant et de nombreuses questions restent en suspens. Quelle est l’élasticité, la solidité ? Comment être certain d’être bien protégé ? Le latex se retire t-il facilement ? Bref autant d’interrogations qui peuvent nous laisser un peu perplexe. Cela dit, si le projet venait réellement à voir le jour il révolutionnerait à n’en pas douter le monde du préservatif.

 

(Photo : Capture d’écran Packaging of the World)